Le Glass-cockpit G1000 NXi

Forum général de Flight Simulator 2020

Modérateur : Bureau

Répondre
Avatar du membre
PATSY09
ROTW
Messages : 359
Enregistré le : mardi 5 janv. 2021 - 09:53
Localisation : Mirepoix / Ariège

Le Glass-cockpit G1000 NXi

Message par PATSY09 »

Dossier NOVEMBER

Image

Introduction

Evoqué lors de la partie "Radar Météo", le Glass-cockpit G1000 NXi peut rester mystérieux voire compliqué aussi bien bien pour les néophytes que pour les vétérans habitués aux cadrans à aiguilles.

Avec son interface particulière ; qui rompt avec les habitudes, et ses écrans remplis de couleurs et de symboles, je me lance dans cette étude personnelle pour mieux le connaître, apprendre à l'utiliser et sûrement le faire découvrir à beaucoup de "jeunes pilotes virtuels".

Par contre, les plus anciens (comme ceux qui le maîtrisaient sur X-PLANE) n'apprendront rien de plus et heureusement !

Alors si vous êtes un peu intimidé par tout ce qu'il y a à savoir sur le G1000, il y a peut être un secret ?

Vous n'avez pas besoin de savoir tout faire pour l'utiliser efficacement. Il faut juste savoir ce qu'il fait et ce qu'il ne fait pas...

Alors, choisissez un avion dans MSFS équipé du G1000 NXi et volez !

Commencez lentement mais concentrez-vous sur l'apprentissage de l'utilisation de l'affichage de vol principal et du système d'indication du moteur sur des vols VFR faciles.

Une fois que vous serez à l'aise dans ce cockpit en verre, familiarisez vous avec le PFD puis le MFD, explorez les boutons et commencez à utiliser la navigation directe. C'est là que vous vous apercevrez que le G1000 peut vraiment briller et que seul avec un peu de pratique, vous allez y prendre du plaisir.

Dans l'immédiat ce post est prévu pour présenter 3 volets. Mais nul doute qu'au fur et à mesure de la présentation du PFD et du MFD, le sujet va s'étoffer. Pour la rédaction, je ne prépare rien car tout est en direct. A l'issue du test dans MSFS je rédige dans la foulée...

N 1 = PRESENTATION GENERALE
N 2 = LE PFD
N 3 = LE MFD

Image

Image

N 1 = PRESENTATION GENERALE

Le G1000 est apparu en 2003 lorsqu'il a été choisi par Cessna. A la suite, d'autres constructeurs ont manifesté leur intérêt pour cet équipement.

Aujourd'hui on estime que le G1000 est certifié sur plus de 50 avions chez 19 constructeurs différents. Cela va du monomoteur à piston, aux turbo-props, aux jets d'affaires et même certains hélicoptères.

Du G1000 au G1000 NXi, 14 années se sont écoulées puisque le NXi a été commercialisé en 2017.

N 11 - L'INTERFACE

Quand on découvre le combiné G1000 au tout début, on a l'impression de se perdre dans les commandes et les sous-menus d'utilisation. C'est dommage pour un instrument issu du monde réel et qui peu à peu investit nos avions virtuels.

Très inspiré du monde de l'aviation commerciale mais transposé aux besoins des appareils légers, le G1000 regroupe pourtant toutes les informations importantes de manière synthétique pour une meilleure lisibilité et un accès immédiat aux données importantes pour un vol donné.

Image

Equipement sophistiqué, le G1000 est :

A = Un combiné d'instruments de pilotage.
B = Un outil de navigation classique et GPS.
C = Un radar météo.
D = Un condensé des réglages techniques de l'appareil.
E = Un assistant de communication.

Il tranche et remplace définitivement l'ensemble d'avionique conventionnelle.

Image

Dans cette vue du cockpit d'un Diamond DA40NG, on distingue bien les 2 grands moniteurs de la planche principale :

Image

A GAUCHE = devant le siège du pilote principal, on trouve le PDF qui est l'affichage de vol principal.

A DROITE = ici déporté au centre, on trouve le MFD qui est l'affichage multifonction.

Néanmoins, il ne faut pas uniquement s'en tenir aux dénominations car, le PFD peut aussi afficher des informations de navigation, alors que le MFD comporte également les données propres aux moteur etc.

Si le SR22 et le DA40NG ont 2 moniteurs (PFD + MFD) on peut sur 1 avion un peu plus "lourd" retrouver 3 écrans ?

C'est le cas avec le TBM 930 : l'avionique est alors PFD1 Gauche + MFD Centre + PFD2 Droite.

Image

Les opérations sur les moniteurs = elles se font par différentes interfaces dont les fonctions seront décrites un peu plus loin quand nous décortiquerons ensembles et sous-ensembles.

N 12 - CE QUE FAIT LE G1000 NXi

Le PFD reprend sur un seul écran les données des instruments traditionnels :

Image

Image

Image

S'y ajoutent :

- Un HSI ou indicateur de situation horizontale, c'est un outil de navigation.
- Un Affichage synthétique qui indique à la fois le reliefs et les installations au sol.
- Une petite Carte défilante optionnelle.
- Des Données sur l'environnement.

Image

Mais le PFD est aussi l'interface d'entrée de données qui se substitue en partie au combiné GPS standard d'autres appareils.

On y règle ainsi :

- Les fréquences de communication et de navigation.
- Le code transpondeur.
- Souvent le plan de vol.

Image

De son côté, le MFD est surtout un écran de navigation disposant dans sa partie gauche des données mécaniques :

- Régime.
- Compte-tours.
- Températures.
- Niveau de carburant.
- Niveau d'huile.
- Radar météo etc.

Image

L'écran du MFD reprend par défaut le contenu de la "carte VFR" de MSFS, mais le moniteur dispose de nombreuses options supplémentaires de personnalisation des données pour accompagner le pilote dans son plan de vol.

Il serait donc réducteur de n'y voir qu'une carte basique !

N 13 - CE QUE NE FAIT PAS LE G1000 NXi

Le G1000 est un équipement luxueux et sophistiqué, dont n'aurait osé rêver un pilote d'avion léger il y a seulement 20 ans. Désormais à la portée de tous dans MSFS, il faut garder à l'esprit que ce n'est pas un assistant qui se charge de tout le travail.

Savoir exploiter ses affichages, menus et interfaces n'affranchit nullement (le pilote virtuel) de connaître les bases du pilotage.

Image

Cela sous-entend que quelques vols d'initiation à bord d'avions plus classiques, avec leurs cadrans à aiguilles, sont préférable avant de découvrir le G1000 pour justement savoir de quoi on parle quand on s'attaque aux menus et sous-menus et que l'on doit jongler avec 3 moniteurs.

Image

Comme tout appareil électronique, il ne faut pas oublier aussi que le G1000 est tributaire des batteries. Même dans un simulateur de vol, il peut arriver que rien ne s'allume (à moins d'oublier la bonne commande)...

Image

En cas de panne, le G1000 coloré peut laisser le pilote virtuel désemparé. C'est pourquoi un Glass-cockpit comporte généralement des instruments de secours, mécaniques et indépendants du circuit électrique.

Image

Le G1000 n'est pas qu'un outil parmi d'autres, il n'est surtout pas à considérer comme un copilote numérique !

Il saura néanmoins rendre de très nombreux services à qui aura pris le temps de l'étudier, de le manipuler et de l'apprivoiser.

Image

A l'issue, vous pourrez sans problème agrandir votre flotte virtuelle et prendre plaisir à l'exploiter même sur de courts vols improvisés.

Image

Peut être même que vous ne pourrez plus vous en passer et oublier l'A320 :)

N 2 = LE PFD = A LA LOUPE

N 21 - VUE GENERALE ET INSTRUMENTS DE VOL - 01 à 22.

Note : ce sont les instruments de vol du Cessna Skyhawk G1000 qui servent pour les vues anlysées de N 21.1 à N 21.22.

Image

Image

N 21.1 = VITESSE.

Image

Image

N 21.2 = LA MINI CARTE ET LE TERRAIN.

Image

Image

Image

Image

N 21.3 = FREQUENCES NAV.

Image

Image

Image

Image

N 21.4 = LE HSI + INDICATEUR D'ATTITUDE.

Image

Image

INDICATEUR D'ATTITUDE : situé au dessus du HSI, l'indicateur d'attitude délivre d'importantes informations pour la navigation.

Image

Image

Image

Image

N 21.5 = BARRE D'ETAT DE LA NAVIGATION + PILOTE AUTOMATIQUE (PA).

N 21.5 ALPHA = LA BARRE D'ETAT DE NAVIGATION affiche les informations du plan de vol lorsque vous suivez un itinéraire créé à l'aide du planificateur de vol ou de la fonction Nav ou Direct-to du G1000.

Image

Image

Image

N 21.5 BRAVO = LE PILOTE AUTOMATIQUE = PA / AP.

Le système G1000 ne sert pas seulement pour naviguer, il est couplé à un pilote automatique qui peut faciliter le travail du pilote virtuel.

Encore faut-il comprendre les modes d'utilisation.

Dans le cas des avions légers équipés du G1000, le PA peut se charger de certaines opérations mais il ne vous remplace pas derrière le Yoke !

Dans le monde réel, ce système électronique est relié à une série de capteurs externes et des servomoteurs couplés aux commandes d'axes.

Dans MSFS, tous les appareils n'ont pas un PA sophistiqué. Certains ont un équipement rudimentaire comme le PC-6 :

Image

Ou une planche dédiée plus conséquente AUTOPILOT.

Image

Image

Le PA / AP du G1000 ne fait pas de miracle !

Il convient de l'activer une fois l'avion stabilisé en palier et correctement trimé pour un comportement neutre.

Image

N 21.6 = LE BANDEAU D'ALTITUDE.

Image

Image

Image

N 21.7 = BARRE D'ETAT DU TRANSPONDEUR.

Image

Image

N 21.8 = FREQUENCES COM.

Image

Image

Image

N 21.9 = FENETRES CONTEXTUELLE.

Image

Image

Image

N 21.10 à N 21.15 = NAV / COMPLEMENTS SUR LES BOUTONS - TOUCHES - COMMUTATEUR et ENCODEURS.

Image

Image

Image

N 21.16 à N 21.18 = COM / COMPLEMENTS SUR LES BOUTONS - TOUCHES - COMMUTATEUR et ENCODEURS.

Image

Image

N 21.19 à 21.22 = ENCODEURS et JOYSTICK.

Image

Image

Pour apporter plus de précision sur FMS : le softkey ADF / DME donne accès à des informations plus complètes et offre d'avantage de réglages.

Il est possible d'avoir une fréquence ADF en attente et de choisir si le DME est associé au VOR 1 ou au VOR 2.

Ce bouton FMS possède donc plus de zones actives, notamment en différenciant le HAUT du BAS.

N 21.22 = LE GROUPE PLAN DE VOL.

Image

Image

N 22 - NAVIGUER DANS LES MENUS.

Voici une partie qui pourrait en rebuter quelques-uns :)

Image

En bas du PFD, la barre de menus regroupe différentes rubriques associées aux boutons inférieurs avec les flèches vers le haut (les softkeys).

On presse un bouton pour accéder aux sous-menus, sous-rubriques, options ou réglages divers.

Image

Le PFD et le MFD disposent tous deux des mêmes commandes et touches, qui ont été conçues pour minimiser votre charge de travail lorsque vous accédez aux fonctionnalités sophistiquées du G1000.

Pour manipuler les boutons et les touches du G1000, utilisez la souris comme vous utiliseriez votre main dans un vrai cockpit. Vous pouvez afficher le nom de chaque contrôle en déplaçant le pointeur dessus.

ROTACTEURS ou Contacteurs Rotatifs :

Le G1000 comprend deux types de boutons de réglage: des boutons simples et des boutons doubles. Les deux boutons ont un gros bouton avec un petit bouton sur le dessus comme sur cette image :

Image

Pour faire tourner un rotacteur, déplacez le curseur sur ce dernier. Un symbole va alors s'afficher, une flèche qui va indiquer le sens de rotation. Certains rotacteurs sont cliquables, et quand vous placez votre curseur au centre de celui-ci, une main va alors apparaître.

Vous pouvez également utiliser la molette de la souris pour faire tourner les boutons. Déplacez le curseur sur le bouton jusqu'à ce que le curseur se transforme en main, puis faites rouler la molette de la souris pour faire tourner le bouton.

Image

TOUCHES :

Pour appuyer sur une touche, placez le curseur sur la touche et cliquez dessus.

TOUCHES PROGRAMMABLES :

Les touches programmables ou "softkeys" sont les touches qui sont situées au bas du PFD et du MFD et permettent de configurer le G1000 via les indications qui vont s'afficher sur l'écran.

Remarque: pour revenir à un niveau précédent, appuyez sur la touche programmable RETOUR ou BACK.

NAVIGUER DANS LES MENUS : Exemples.

Image

Image

Image

LE TABLEAU INVENTAIRE DES TOUCHES LOGICIELLES DU PFD = SOFTKEYS

Image

Image

N 23 - LA BOITE AUDIO.

Située à droite du PFD, la boîte AUDIO permet de choisir sur quel canal parler, lequel (ou lesquels) écouter, qu'il s'agisse de radio ou d'identification des balise de navigation.

Image

Le panneau audio comporte des commandes pour 3 groupes de fonctions principaux :

- Communication.

- La navigation.

- Le Système d'interphone (ICS).

Les commandes sont étiquetées pour indiquer le nom de la fonction. L'annonciateur triangulaire situé au-dessus de chaque touche
indique quand la fonction de la touche est sélectionnée.

Les boutons situés au bas de l'appareil permettent de contrôler le volume de l'ICS et les niveaux de seuil du squelch :

- Le petit bouton permet de régler le niveau de volume/squelch pour le pilote.

- Le grand bouton permet de régler le volume et le niveau de squelch pour le copilote/passager.

- Le bouton bouton rouge DISPLAY BACKUP situé sous le double bouton de volume/squelch permet de contrôler le mode réversible.

- Squelch commande la sélection du mode réversible.

Pour écouter le code Morse qui leur est associé, cliquez sur le bouton ID ou PushID au dessus du bouton NAV.

Image

A part ce qui vient ci-après, Je ne vais pas pousser plus loin les détails pour cette boîte Audio. En solo cela ne présente pas trop d'intérêt . Par contre ceux qui volent en réseau, devraient pouvoir s'en servir.

23.1 = RÉCEPTEUR DE BALISE DE MARQUAGE.

La balise de marquage du panneau audio est utilisée dans le cadre du système ILS.

Le récepteur de la balise de marquage est toujours allumé et reçoit à 75 MHz.

Le récepteur détecte les 3 tonalités de marquage, extérieure, milieu et intérieur, et allume les indicateurs de balise appropriés.

Les indicateurs de balise sont situés à gauche de l'altimètre sur le PFD :

La fréquence de la balise extérieure est de 400 Hz avec un indicateur BLEU.

La fréquence de la balise centrale est de 1300 Hz avec un indicateur AMBRE.

La fréquence du marqueur intérieur est de 3000 Hz avec un indicateur BLANC.

Image

Petite conclusion sur le PFD :

Tout ce qui est nécessaire au pilote (virtuel) pour faire son vol se trouve dans le PFD.

Dans 1 seul grand moniteur, on visionne tout de que nous avons besoin de savoir ou de vérifier plutôt que de devoir parcourir plusieurs instruments analogiques.

L'important étant de savoir où poser son regard, sur quoi appuyer ou cliquer et SURTOUT à quoi ça sert !

Enfin pour tous les boutons qui cernent le PFD, trouver le bon endroit ou cliquer n'est pas toujours évident au départ d'où toutes ces explications successives.

Avec de la pratique et en volant sur tous les appareils de MSFS qui sont équipés du G1000 NXi, on peut facilement arriver à oublier tous les autres. Alors autant le maîtriser avec virtuosité et dans tous ses aspects.

Image

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Image

N 3 = LE MFD = ETAT DES MOTEURS ET ELEMENTS TECHNIQUES + DONNEES DE NAVIGATION ET DE REPERAGE.

Inroduction

Le MFD ou Multifunction Display tire son nom des équipements disponibles sur des avions de ligne ou des appareils militaires.

Dans les faits, le moniteur MFD du glass-cockpit G1000 est plus limité qu'un véritable MFD mais il remplit parfaitement 2 fonctions :

F1 = afficher en temps réel l'état des moteurs et éléments techniques de l'appareil afin d'affiner les réglages et optimiser les rendements.

F2 = fournir à l'équipage des données de navigation et de repérage plus complètes que la Minicarte et le HSI du PFD avec une carte indiquant le terrain, la météo ou le trafic et les commandes associées.

De ce fait le MFD est scindé en 2 parties :

Image

- A GAUCHE = les données moteur(s) dans une colonne étroite.

- A DROITE = les informations de navigation (sur l'essentiel de la surface).

Notons que le MFD reprend également les réglages des fréquences et navigation du PFD, mais avec leurs propres commandes = le copilote ou passager en place de droite peut jongler avec les fréquences si le pilote principal est trop occupé.

N 31 = LES DONNES MOTEUR(S).

Ici le MFD s'adapte à chaque appareil doté d'un G1000 : monomoteur comme le C172 ou le SR22, bimoteur comme le Baron 58 ou le DA 62, avec ou sans réglages de pas ou de mélange automatique...

Mais quel que soit l'avion, on retrouve systématiquement les équivalents des cadrans à aiguilles issus des cockpits plus rudimentaires :

Image

Le système de gestion et de surveillance du moteur = EIS.

Les indicateurs du moteur s'affichent sur le côté gauche du MFD et apparaissent également sur le PFD lorsque le système fonctionne en mode réversible ou de secours.

Ces indicateurs ont le même aspect de base que leurs homologues traditionnels mais ils sont organisés de manière à optimiser l'espace et à tirer parti du système d'alerte de l'équipage sur le PFD.

L'EIS du G1000 utilise toujours UNE combinaison de couleurs pour indiquer dans l'instant ce qui va ou ce qui ne va pas :

Image

Image

N 31.1 = LA PAGE ENGINE.

Image

Image

Image

Image

N 31.2 = LA PAGE LEAN.

Image

Image

Image

N 31.3 = LA PAGE SYSTEM.

Image

Image

Quelques principales abréviations pour s'y retrouver dans les graphismes EIS :

Image

N 31.4 = NAVIGATION DANS LE MENU ENGINE = SOFTKEYS.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

N 32 = L'ECRAN DE NAVIGATION DU MFD

Image

Par défaut, la carte du MFD est orientée Nord en haut, Avion au centre.

Image

N 32.1 : PRESENTATION ET UTILISATION DE LA CARTE DE NAVIGATION .

Image

Image

Image

Image

GROUPES DE PAGES / LES MENUS : Le MFD dispose de fonctions de personnalisation de l'affichage et de recherche d'informations. Encore faut-il bien maîtriser l'utilisation de la double molette (bouton) FMS pour naviguer dans ses options ou pages ou sous-menu.

Manipuler cette double molette (Haut et Bas) donne facilement accès à tout le contenu.

1 = Par défaut lorsque l'on décolle le MFD fonctionne en mode carte (MAP).
2 = Puis on peut ouvrir les pages successives de points de passage (WPT).
3 = Parcourir la liste des installations les plus proches comme les aérodromes, les balises VOR et NDB (NRST).
4 = Visionner la page setup (AUX).
5 = Ouvrir le plan de vol (FPL).

On navigue dans les sous-rubriques avec la molette HAUT, on valide le choix de la catégorie puis on choisit la ligne souhaitée en tournant le molette BAS.

La gymnastique est laborieuse pour maîtriser l'interface au début, mais cela en vaut la peine si par la suite vous souhaitez intégrer vos données dans le vol programmé :

MAP

Image

MAP + WEATHER + TRAFFIC + AVIATION + AIRSPACE.

Image

Image

WPT /WAYPOINT

Image

NRST / NEAREST / LE PLUS PROCHE

Image

Image

Image

AUX / SYSTEM SETUP

Image

FPL / FLIGHT PLAN / PLAN DE VOL

Image

Image

Image

Image

Image

N 32.2 : MAP / LA GESTION DU VOL DANS LE DETAIL.

Voici sous forme de FICHES, les principales données qui concernent la navigation avec ce G1000 NXi. Elles pourrons servir à ceux qui souhaitent l'exploiter dans le détail :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

NAVIGATION DIRECTE ET WAYPOINTS

LA NAVIGATION DIRECTE :

DIRECT-TO (navigation directe) offre une méthode rapide d'établir une trajectoire vers un Waypoint de destination. Une fois qu'un
DIRECT-TO est activé, le G1000 établit une ligne de parcours point à point de la position actuelle à la position sélectionnée.

Si le changement de cap est supérieur à 30 degrés, un prolongement de la trajectoire est décalé par rapport à la position actuelle afin de permettre un virage à vitesse normale pour intercepter la destination la ligne de parcours Direct-to ou ligne de route d'approche directe.

Notons que l'aiguille du CDI (HSI) sur le PFD à gauche ne sera pas immédiatement centrée dans ce cas. Le guidage de la trajectoire d'approche directe est fourni jusqu'à ce que l'approche directe soit annulée ou remplacée par une nouvelle destination, et que les données de navigation s'affichent sur la MAP.

En plus, un point de repère DIRECT-TO peut être sélectionné de l'une des manières suivantes :

A. Par le nom d'une ville.
B. A partir du plan de vol actif (FPL).
C. A partir de la liste des aéroports les plus proches (NEAREST).
D. A partir d'une page de point(s) de cheminement ou d'une carte.

LES WAYPOINTS ou POINTS DE CHEMINEMENT :

WPT ou points de cheminement sont des positions géographiques prédéterminées (base de données interne) ou des positions entrées par le pilote, et sont utilisés pour toutes les phases de la planification du vol et de la navigation.

Les fréquences de communication et de navigation peuvent être réglées "automatiquement" à partir de diverses pages d'information sur les Waypoints (WPT), les pages "Nearest" (NRST) et la fenêtre "Nearest Airports" (sur le PFD).

Cette fonction de réglage automatique simplifie la saisie des fréquences par rapport au réglage manuel.

Les Waypoints sont sélectionnés :

A. En saisissant l'identifiant OACI.
B. En saisissant le nom de l'installation.
C. En saisissant le nom de la ville.

Au fur et à mesure qu'un identificateur de point de cheminement, un nom d'installation ou un emplacement est saisi, la fonction Spell'N'Find fait défiler la base de données, affichant les points de cheminement correspondant aux caractères saisis jusqu'à ce point.

Une étape de navigation directe vers le point de cheminement sélectionné peut être lancée en appuyant sur la touche DIRECT TO sur n'importe quelle page de point de cheminement.

NAVIGATION DIRECTE GPS / AUTONOMIE EN CARBURANT :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Petite pause dans la rédaction des Fiches consacrées à la navigation dans le G1000 NXi. Nous sommes dans le mois où la MAJ 10 devrait changer pas mal de choses et le G 000 devrait lui aussi être mis à jour de manière conséquente.

Une fois la nouvelle version installée et testée, je reprendrai le cours de ce dossier.

A SUIVRE
Modifié en dernier par PATSY09 le jeudi 15 sept. 2022 - 02:25, modifié 324 fois.
RTX 3090 + I9 10850K + 38GL950G - GSYNC / 2 x 32 Go de RAM DDR4-3200 mhz.
SSD 931 Go dédié au simulateur.
Alpha Flight + Bravo Throttle Quadrant + TPR
MSFS Premium Deluxe sur Store

Avatar du membre
zetar
Messages : 400
Enregistré le : lundi 31 janv. 2022 - 07:25

Re: Le Glass-cockpit G1000 NXi

Message par zetar »

Bonjour,

Même pas peur ! 8)

C'est même mon système d'avionique préféré.
Vivement la suite...:wink:
CM MSI Z690 + core I9 12900kf
win11 64b - RAM : 32 Go
Geforce RTX 3080 + Samsung C32HG70QQU 32" incurvé en 4K hdmi 2.1
SSD 1To - 1 HDD 2 To
saitex x52 pro
Internet : fibre
Premium deluxe en dvd depuis sept 2020

Kadézel
Messages : 16
Enregistré le : vendredi 27 mai 2022 - 18:25
Localisation : Maubeuge

Re: Le Glass-cockpit G1000 NXi

Message par Kadézel »

Bonjour,
Merci à toi de consacrer du temps à ce Garmin G1000Nxi , que je suis actuellement entrain de découvrir et qui est parfois déroutant d'un avion à l'autre. Je trouve que pour un apprentissage celui du Cessna 172 est suffisant.
Je débute sur FS pourrais tu me dire ou il est possible de vérifier si la version installée est la bonne . J'ai téléchargé celle du store il y à 4 ou 5 jours
Bon courage pour la suite
Carte Mère Z 590 Elite AX GIGABYTE _ Processeur Intel core I9 11900KF 3.5 Ghz _ 4 x Mem DDR4 8GO Gamer 3200 Mhz _ disque SSD 1TO
Carte Graphique GIGABYTE RTX 3080 Eagle 10 Go
Ecran à définir en cours
MFS 2020

Avatar du membre
PATSY09
ROTW
Messages : 359
Enregistré le : mardi 5 janv. 2021 - 09:53
Localisation : Mirepoix / Ariège

Re: Le Glass-cockpit G1000 NXi

Message par PATSY09 »

Kadézel a écrit :
mardi 2 août 2022 - 21:39
Bonjour,
Merci à toi de consacrer du temps à ce Garmin G1000Nxi , que je suis actuellement entrain de découvrir et qui est parfois déroutant d'un avion à l'autre. Je trouve que pour un apprentissage celui du Cessna 172 est suffisant.
Je débute sur FS pourrais tu me dire ou il est possible de vérifier si la version installée est la bonne . J'ai téléchargé celle du store il y à 4 ou 5 jours
Bon courage pour la suite
Bonsoir,
la version du G1000 NXi la plus récente est celle que j'évoque dans mon début d'étude. C'est la 0.12.2 et ce sera toujours mis à jour via le store. Donc si tu viens de la télécharger récemment, tu disposes de la dernière version.

Je pense que lors de la future MAJ 10 cette version devrait évoluer bien que ce soit la plus aboutie car même avec les mises à jour, il peut y avoir d'autres bugs qui apparaissent.
Modifié en dernier par PATSY09 le mercredi 3 août 2022 - 09:51, modifié 1 fois.
RTX 3090 + I9 10850K + 38GL950G - GSYNC / 2 x 32 Go de RAM DDR4-3200 mhz.
SSD 931 Go dédié au simulateur.
Alpha Flight + Bravo Throttle Quadrant + TPR
MSFS Premium Deluxe sur Store

Alcolle14
Messages : 12
Enregistré le : mardi 25 janv. 2022 - 09:43

Re: Le Glass-cockpit G1000 NXi

Message par Alcolle14 »

Bonjour,
Merci pour ce rappel des différentes installations suivant les appareils : En ce qui me concerne, je ne l'utilise que sur le C172 et celui-ci va certainement élargir mon horizon vers d'autres appareils.
Bonne journée
CM ASUS TUF Gaming Z490, CPU Intel I7(3,8GHz),DDR4 32 Go, Gaming GeForce 3080TI OC,DDR4 32Go,
Ecrans:1x1920x1080, 3840x1050 avec Matrox, 1x1680x1050, 1x800x700,
DD: 1xSSD 500Go (C), 1x 2To (D msfs),1x1To, 1x2To

Moderateurs
Messages : 4
Enregistré le : mardi 14 juin 2022 - 22:25

Re: Le Glass-cockpit G1000 NXi

Message par Moderateurs »

Bonjour,

La discussion sur les PDF tournant à la polémique, elle a été effacée. Merci de ne pas y revenir et de rester dans le fil du sujet.
L'équipe de modération de simvol.

Avatar du membre
zetar
Messages : 400
Enregistré le : lundi 31 janv. 2022 - 07:25

Re: Le Glass-cockpit G1000 NXi

Message par zetar »

Bonjour,

Je reviens sur le PA et l'altitude.

Image

Oui cela maintient l'altitude en cours à l'instant T.
Et oui cela permet d'atteindre l'altitude programmée.
J'explique "ma" procédure (identique depuis fs2004) :
Juste après le décollage (exemple, alti = 1500 pieds et piste = 1000 pieds) à env 500 pieds donc,

1. Clic que "AP".
2. Je choisis mon altitude de croisière exemple 3000 pieds.
=> Avec le bouton "ALT rond" j'incrémente (clic et appui vers la droite) jusqu'à 3000 qui passe à "Activé".
3. Clic sur bouton "ALT carré" qui passe à "Activé".
4. Clic sur "VS" qui passe à "Activé".
5. Clic sur "UP" plusieurs fois jusqu'à la vitesse d'ascension voulue (ex +500 f/mn).

Dès que 3000 est atteint, "VS" se désactive AUTOMATIQUEMENT et "ALT carré" s'active AUTOMATIQUEMENT
et l'altitude se maintient.

Voilà la procédure que j'utilise (plus l'alti est grande, plus cet automatisme est appréciable.
Cela est aussi valable pour une phase de descente.
J'espère avoir été explicite.

Est-ce pareil pour vous ?
Faites-vous différemment ?
CM MSI Z690 + core I9 12900kf
win11 64b - RAM : 32 Go
Geforce RTX 3080 + Samsung C32HG70QQU 32" incurvé en 4K hdmi 2.1
SSD 1To - 1 HDD 2 To
saitex x52 pro
Internet : fibre
Premium deluxe en dvd depuis sept 2020

Kadézel
Messages : 16
Enregistré le : vendredi 27 mai 2022 - 18:25
Localisation : Maubeuge

Re: Le Glass-cockpit G1000 NXi

Message par Kadézel »

Bonjour
pour répondre à ta question:
Est-ce pareil pour vous ?
Faites-vous différemment ?


Je suis débutant mais c'est cette procédure que j'avais trouvé sur une vidéo.
Carte Mère Z 590 Elite AX GIGABYTE _ Processeur Intel core I9 11900KF 3.5 Ghz _ 4 x Mem DDR4 8GO Gamer 3200 Mhz _ disque SSD 1TO
Carte Graphique GIGABYTE RTX 3080 Eagle 10 Go
Ecran à définir en cours
MFS 2020

Avatar du membre
PATSY09
ROTW
Messages : 359
Enregistré le : mardi 5 janv. 2021 - 09:53
Localisation : Mirepoix / Ariège

Re: Le Glass-cockpit G1000 NXi

Message par PATSY09 »

Bonjour,

si le report de la MAJ 10 est bien effective, il n'empêche que le G1000 NXi nouvelle version est déjà presque bouclé.

Image

En effet, c'est une version améliorée (techniquement) qui sera livrée en même temps. Ce qui est prévu : PFD + MFD

1. Pilote automatique et navigation latérale : le PA / AP comme la vectorisation de trajectoire dans un plan de vol seront plus réalistes avec nouvelle procédure de prise de virage, guidage latéral perfectionné en fonction des conditions changeantes comme la trajectoire du vent, la vitesse au sol etc.

2. Navigation verticale : capacité VNAV avec ajustement du guidage de trajectoire, nouvelles contraintes d'altitude qui pourront être modifiées, le système de guidage calculera même le profil vertical à chaque virage...

3. Instruments : affichage du système moteur corrigé, nouvelle page EIS pour les températures d'échappement et de culasse, statistiques de carburant plus fidèle avec une meilleur gestion du mélange et des réglages plus précis.

4. Autres changements : satellite NEXRAD, rapports météorologiques MITAR des aéroports et aérodromes d'origine et de destination, carte mobile HSI plus fonctionnelle avec prévisualisation du système d'évitement de trafic, alertes, procédure d'approche précise, interception réaliste de la trajectoire GPS, et approche finale fidèle !

De quoi apporter quelques informations et descriptions supplémentaires à ce dossier, qui est loin d'être bouclé.

Mais çà va aller.

Bon WE

Image
RTX 3090 + I9 10850K + 38GL950G - GSYNC / 2 x 32 Go de RAM DDR4-3200 mhz.
SSD 931 Go dédié au simulateur.
Alpha Flight + Bravo Throttle Quadrant + TPR
MSFS Premium Deluxe sur Store

Kadézel
Messages : 16
Enregistré le : vendredi 27 mai 2022 - 18:25
Localisation : Maubeuge

Re: Le Glass-cockpit G1000 NXi

Message par Kadézel »

Bonjour,
Je ne sais où tu as déniché ces infos, mais ça me paraît pas mal !
Ton tuto m apporte plus chaque jour, mais pour l instant j ai arrêté les impressions papier...le rédacteur étant perfectionniste, m oblige à trop de corrections. J attendrais donc de voir apparaître la mention " fin " au lieu de " à suivre. "
Merci encore à toi pour ton aide précieuse.

Modérateur tu peux effacer ce post..c etait simplement pour saluer un travail exceptionnel.
Bon WE à tous
Carte Mère Z 590 Elite AX GIGABYTE _ Processeur Intel core I9 11900KF 3.5 Ghz _ 4 x Mem DDR4 8GO Gamer 3200 Mhz _ disque SSD 1TO
Carte Graphique GIGABYTE RTX 3080 Eagle 10 Go
Ecran à définir en cours
MFS 2020

Avatar du membre
PATSY09
ROTW
Messages : 359
Enregistré le : mardi 5 janv. 2021 - 09:53
Localisation : Mirepoix / Ariège

Re: Le Glass-cockpit G1000 NXi

Message par PATSY09 »

Ola kadézel

merci à toi ! les infos c'est une traduction approximative d'une interview du chef de projet G1000 NXi qui collabore avec Microsoft et Asobo.

Pour le reste, je traque les coquilles et revois certaines explications car comme toi, j'étudie :P et c'est pas fini. :)
RTX 3090 + I9 10850K + 38GL950G - GSYNC / 2 x 32 Go de RAM DDR4-3200 mhz.
SSD 931 Go dédié au simulateur.
Alpha Flight + Bravo Throttle Quadrant + TPR
MSFS Premium Deluxe sur Store

Avatar du membre
Stéphane
Président
Messages : 1646
Enregistré le : dimanche 9 juin 2002 - 09:26
Contact :

Re: Le Glass-cockpit G1000 NXi

Message par Stéphane »

Microsoft a publié une vidéo concernant les nouveautés du Garmin G1000 NXi dans la mise à jour Sim Update 10.

Stéphane Maillard
Président de Simvol

Avatar du membre
PATSY09
ROTW
Messages : 359
Enregistré le : mardi 5 janv. 2021 - 09:53
Localisation : Mirepoix / Ariège

Re: Le Glass-cockpit G1000 NXi

Message par PATSY09 »

Bonjour,
rien n'échappe au Président :)
RTX 3090 + I9 10850K + 38GL950G - GSYNC / 2 x 32 Go de RAM DDR4-3200 mhz.
SSD 931 Go dédié au simulateur.
Alpha Flight + Bravo Throttle Quadrant + TPR
MSFS Premium Deluxe sur Store

Avatar du membre
Hirwazh
Messages : 1
Enregistré le : jeudi 18 août 2022 - 16:33

Re: Le Glass-cockpit G1000 NXi

Message par Hirwazh »

Bonjour tout le monde .

Je découvre ce site et c'est une mine d'or. Merci PATSY09 pour ce tuto bien ficelé et pédagogiquement mis en place.

Salutations des environs de LFRQ. :)
PC : MSI MAG X570 - Processeur AMD Ryzen 3800X
Mémoire 32 Go DDR4
CG : Geforce RTX 2080 S 8 Go
SSD EVO+ 1To - HDD 2TO
Internet : ADSL 2

Répondre